Pastel de Nata ou la nostalgie du Portugal

Avec mon amoureux on ne se voit pas beaucoup ces derniers temps… Il finit (très) tard le soir retenu par un projet au travail qui parfois est prenant et stressant, je travaille le samedi… Nous n’avons que le dimanche en commun, aussi les 3 jours que nous avons passé ensemble à Porto étaient encore plus magiques qu’un week end en amoureux comme nous avons pu en faire de temps de en temps.

Le soleil, une ville magnifique et une gastronomie… Grand Dieu, 3 jours, 3 kilos 😉

Je m’en suis  donné à cœur joie dans les confeterias le matin au petit dej’ et particulièrement avec les pastels de nata. Sorte de flan miniature mais en mieux!

Il y a bien longtemps j’avais découpé la recette dans un magazine féminin en me disant il faudra que j’essaye, avec le ciel gris qui se réinstalle et le travail de plus en plus prenant pour nous 2, je me suis dit que retrouver un peu de Portugal au dessert ce soir nous ferait du bien à tout les 2.

SONY DSCSONY DSCSONY DSCLà j’ai eu un petit soucis de pâte… Mon mari en a acheté une qui a un peu réagis comme du chewing gum… Mais il faut avec un emporte-pièce (ou un verre…) faire des ronds et les mettre dans un moule puis les remplir du mélange.

SONY DSCSONY DSCça n’a pas l’air aussi bon que là bas… Mais je pense que ce soir quand mon mari rentrera (enfin) après une possiblement horrible journée pleine de stress et d’obligations il sera content de retrouver un peu de notre week end dans l’assiette en espérant aussi retrouver la sérénité que nous avions.

SONY DSC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s